vendredi , 18 octobre 2019
Home / BUZZ / Album Renaissance de DJ Arafat : certains titres et featurings manquants

Album Renaissance de DJ Arafat : certains titres et featurings manquants

Annoncé depuis plus de 3 ans maintenant, l’album le plus attendu dans l’histoire du « couper décaler » a vu le jour le vendredi 28 décembre 2018 à 00 h 00.

DJ Arafat, le « Daishikan » comme il se fait désormais est l’artiste le plus adulé dans le milieu du showbiz ivoirien précisément dans le « Coupé-décalé », un genre musicale qui est né suite à la crise post électorale qu’à connu la Côte d’Ivoire en 2002.
En effet, ça fait pratiquement 12 ans que le « Daishikan » est à la tête de ce mouvement. Il est connu tant bien que pour sa musique que pour ses clashs.

L’artiste après avoir raflé plusieurs prix au niveau national qu’international, s’est donné le challenge d’avoir la plus grosse distinction qu’un artiste chanteur rêve d’avoir tout au long de sa carrière : le disque d’or.

Pour réaliser se rêve, l’artiste a promis un album de « ouf » à ses « chinois » (nom de ses fans).
Il a tenu la promesse et mis en ligne cet album deux jours après la cérémonie de dot de la mère de sa dernière fille Rafna et un jour avant son dernier concert de l’année où 20.000 « Chinois » sont attendus.

Plusieurs personnes ont constaté que tous les titres ainsi que les featuring qu’avait annoncé l’artiste avant la sortie de cet album n’y figurent pas.

En effet, la maison de production a voulu encore repousser la sortie de son album, mais comme il avait promis un album à ses « chinois », le « Daishikan » a tenu à sortir cet album, en produisant lui-même pour sa « Chine » (avec la caution d’Universal, sa maison de production) en attendant que cette dernière finisse soit prête et se décide enfin à sortir le projet complet.
Cependant, il y aura donc certainement RENAISSANCE 2.0 (la réédition) qui sera à la dimension de ce que l’artiste a annoncé depuis longtemps !

La rédaction

About Yopougon TV

Check Also

QUAND DES AMÉRICAINES COPIENT LE COMPORTEMENT DES FILLES DE YOPOUGON SICOGI: SNEATING.

« Il n’y a pas de petites économies. Désormais, certaines personnes acceptent des rencards dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *